Devoirs-Appprendre-Psychopédagogie

La Psychopédagogie Positive

La psychopédagogie positive est une pratique bien connue des canadiens mais encore peu développée en France. Elle fournit des outils pour solutionner les difficultés d’apprentissage et d’éducation mais peut également aller bien au-delà (confiance en soi, organisation, communication …). Dans cet article vous découvrirez les secrets de cette discipline et comment se passe une séance pour les enfants.

Qu’est-ce que c’est ?

La psychopédagogie positive est la science de l’éducation. Il s’agit d’une discipline d’accompagnement qui vise à solutionner les difficultés d’apprentissage et d’éducation.

Dans le mot “psychopédagogie positive”, on retrouve les termes psychologie, pédagogie et positive; trois notions essentielles pour comprendre de quoi il s’agit.

Le psychopédagogue s’appuie en effet sur l’aspect psychologique pour proposer les outils les plus adaptés à l’individu. Il cherche notamment à établir quels sont les schémas répétitifs pouvant être responsables des difficultés rencontrées. Il replace l’individu dans son contexte environnemental, familial, scolaire.

La pédagogie représente quant à elle, l’essence même de la discipline puisque le praticien vise à solutionner les difficultés liées à l’apprentissage et/ou à l’éducation.

Le terme “positive” de l’expression est considéré comme le moyen par lequel le praticien exerce son métier. Les outils proposés reposeront tous sur cette notion considérant que l’apprentissage est facilité lorsqu’il y a du plaisir voire de l’enthousiasme dans l’apprentissage.

La psychopédagogie positive fait donc le lien entre la psychologie et l’enseignement de façon positive via des outils et techniques permettant un développement positif global de l’individu.

Il est en effet à noter que cette discipline considère l’individu dans sa globalité par l’observation des aspects cognitifs (cerveau), émotionnels et corporels. L’objectif étant de déceler le ou les frein(s) aux apprentissages.

positive-psychopedagogie

A qui s’adresse la psychopédagogie positive ?

La psychopédagogie s’adresse à toutes les tranches d’âge : enfants, adultes, personnes âgées.

La plupart des psychopédagogues travaillent essentiellement avec des enfants/adolescents, mais la psychopédagogie ne leur est pas réservée.

Les personnes âgées ayant des difficultés de mémoire peuvent être amenées à consulter un psychopédagogue. L’objectif étant à la fois de muscler la mémoire, mais aussi d’utiliser des mesures de contournement afin que leur vie soit la plus confortable et agréable possible.

Les adultes qui n’ont pas solutionné leurs difficultés d’apprentissage jeunes, peuvent également consulter pour des difficultés de même type qui perdurent à l’âge adulte.

Les psychopédagogues qui s’adressent aux enfants, s’adressent automatiquement, du même coup, à leurs parents. Ils accompagnent les parents à ajuster leurs pratiques éducatives et proposent des outils permettant d’assurer un climat respectueux et constructif au sein de la famille. L’objectif étant de permettre un bon développement de l’enfant.

Dans cet article, je vous parlerai ici essentiellement des enfants/adolescents puisque ce sont eux et leurs parents que je reçois essentiellement. C’est donc là que se situe mon expertise.

Comment se passent les séances ?

Les praticiens peuvent présenter leur séance de façon très différente car tous ne s’appuient pas sur les mêmes outils. Certains peuvent s’être spécialisés dans un outil en particulier tout en restant psychopédagogue c’est-à-dire généralistes de l’apprentissage.

Certains d’entre eux effectuent, par exemple, des tests corporels pour déceler d’éventuels mouvements archaïques non intégrés (mouvements réflexes présents à la naissance qui perdurent et qui peuvent altérer les apprentissages ensuite) . D’autres vont s’appuyer sur l’hypnose pour mettre en lumière les difficultés et permettre à l’inconscient de les solutionner.

Quels que soient les outils utilisés par le psychopédagogue, un questionnement approfondi sera effectué lors de la première séance de façon à déterminer, confirmer ou préciser l’objectif et le chemin à suivre par l’enfant accompagné.

Quels sont les outils utilisés ?

Concernant les aspects cognitifs et émotionnels, le psychopédagogue peut être amené à travailler avec le conscient ET l’inconscient.

Il utilise le conscient lorsqu’il transmet des techniques d’apprentissage, d’organisation, de mémorisation, de compréhension… Le psychopédagogue utilise également un outil appelé “gestion mentale” qui permet à l’enfant de comprendre comment il fait exister les informations dans sa tête. Il peut également accompagner l’enfant à découvrir quel est son sens de prédilection, celui qui lui permet de capter le plus facilement l’information. Le psychopédagogue peut s’appuyer sur une matière (l’anglais ou les multiplications en sont des exemples) pour appliquer la psychopédagogie positive. Cela permet à l’individu d’acquérir une meilleure connaissance de lui-même ce qui facilitera ses apprentissages. La psychopédagogie appliquée, permet à l’enfant, de réaliser quels sont ses mécanismes d’apprentissage. Le conscient est aussi mobilisé avec l’utilisation d’outils pratiques visant à faciliter la confiance en soi, l’estime de soi, la communication… L’objectif étant de permettre à l’enfant de rentrer dans une spirale positive à tous les niveaux.

 

Mais le psychopédagogue utilisera également l’inconscient en passant, par exemple, par l’hypnose, les dessins, les histoires hypnotiques ou non … (les techniques ne sont pas les mêmes suivant l’âge des enfants et suivant le praticien). Ces techniques sont particulièrement efficaces lorsque l’enfant ou l’adolescent est confronté à des blocages émotionnels. Dans ce cas, l’inconscient est très efficace pour mettre en lumière et apporter des solutions à ces difficultés.

A quoi sert la psychopédagogie positive ?

L’objectif premier est de lever les difficultés d’apprentissage de l’enfant. Cette discipline va en réalité bien au-delà.

La psychopédagogie positive jouera sur la façon dont il se percevra (estime, confiance en soi), la façon dont il évoluera dans son environnement et sur la façon dont il se sentira avec lui-même. Elle soutiendra également sa motivation et son envie d’apprendre.

 

Elle va permettre à l’enfant une ascension personnelle générale. Cela peut être d’un point de vue émotionnel, cognitif et/ou corporel. Mais cela peut-être également en termes de techniques quotidiennes ou encore d’organisation. La psychopédagogie fait maturer l’enfant à bien des niveaux.

 

C’est aussi la science de l’éducation. Elle vient en soutien aux parents et aide notamment à restaurer ou développer une communication de qualité entre les membres de la famille.

Voici un lien vers une conférence TED d’Isabelle Pailleau et Audrey Akoun sur la psychopédagogie positive s’intitulant “Tous conditionné pour échouer”

Add A Comment